RDC : FENAPHACO juge négatif le bilan de la mise en œuvre de la convention des Nations-Unies sur les droits des handicapés

La Fédération nationale des associations des personnes vivant avec handicap du Congo (FENAPHACO) a déclaré que la Convention des Nations-Unies relative aux droits des Personnes Handicapées est négatif dans la Province du Haut-Katanga. C’était à l’issue d’un atelier d’évaluation de la situation des personnes vivant avec handicap, organisé vendredi 20 et samedi 21 août dans la salle de conférence du centre des Femmes Kilela Balanda à Lubumbashi, avec l’appui financier de NED.

Il y a eu 40 participants, tous leaders des organisations des Personnes vivant avec Handicap et 6 leaders des organisations de la société civile. A l’unanimité, tous ces acteurs estiment que les PVH ne sont pas valorisées dans le Haut-Katanga.” Les VPH sont les sujets de charité, elles n’ont pas accès à la mobilité, à la réadaptation à l’éducation, à l’emploi, à la santé, à la participation à la vie publique et politique, aux activités culturelles et sportives… La discrimination bat son plein. 85% des PVH sont des analphabètes et font de la mendicité “, constate la FENAPHACO.

La FENAPHACO va, pour ce faire, élaborer un cahier de charges contenant les préoccupations et problèmes des PVH. Ce cahier de charge sera soumis à l’autorité provinciale et aux partenaires techniques et financiers pour chercher l’amélioration des conditions de vie des PVH. À la clôture de ces activités, le coordonnateur provincial de la FENAPHACO Haut-Katanga, Christian Sabwe, a annoncé l’organisation au mois de décembre prochain de la première édition du Forum provincial sur les Droits des PVH dans le Haut-Katanga. Les deux activités ont connu la facilitation de Me Patrick Pindu Di Lusanga, le Coordonnateur national de la FENAPHACO, en mission à Lubumbashi.

Joël Wetshi