RDC-AN : La session extraordinaire débute sous tension

Le Président du bureau d’âges de l’assemblée nationale, Christopher Nkodia Pwanga, a ouvert la session extraordinaire ce mardi 05 Janvier.

Trois matières feront l’objet de cette session extraordinaire. Il s’agit de l’élection du bureau définitif, du contrôle parlementaire et de la ratification des lois.

Dans son discours inaugural, le Président Mboso Nkodia Pwanga a rappelé aux députés nationaux leur responsabilité sur la crise politique actuelle.

Concernant la collaboration entre le bureau d’âges et l’informateur, Mboso Nkodia Pwanga pense que, après la rupture de la coalition FCC-CACH, il est de bonne aloi de participer à la vérification, selon ses propres mots, de la majorité parlementaire.

La tension était vive et le Député PPRD, honorable Didier Manara, a failli en venir aux mains avec Gaël Bussa, rapporteur au bureau d’âges, pour avoir inscrit le contrôle parlementaire parmi les matières à traiter au cours de cette plénière, car selon plusieurs observateurs, ce contrôle parlementaire serait une astuce pour en découdre avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba dont la tête est réclamée par les députés nationaux de l’union sacrée.

Dans l’entretemps, les états-majors politiques se préparent pour livrer une bataille acharnée envue de contrôler le bureau définitif de l’assemblée nationale.

Saint Yannick