Prestation de serment des juges de la Cour constitutionnelle : le FCC confirme son boycott

Les violons ne se sont pas accordés entre le Président de la République, Félix Tshisekedi, et ses partenaires du Front commun pour le Congo (FCC) au sujet de la prestation des serments de deux juges de la Cour constitutionnelle nommés par le Chef de l’Etat.

Au cours d’une grande réunion tenue ce mardi 20 octobre à Kinshasa, la conférence des présidents du FCC a affirmé que le FCC rejetait la prestation des serments de deux juges nouvellement nommés par le Président de la République à la Cour constitutionnelle. Pour eux, cette démarche est inconstitutionnelle et ne peut être soutenue.

Dans le communiqué lu à cet effet, le FCC a rappelé que des dispositions constitutionnelles ont été violées par ces nominations. Par conséquent, cette famille politique a invité ses cadres à ne pas prendre part à cette cérémonie. Membres du gouvernement, élus et autres personnalités devraient donc être absents ce mercredi au palais du peuple. De l’autre côté les préparatifs se poursuivent pour la réussite totale de cette cérémonie. L’UDPS, parti présidentiel, mobilise la population à y prendre part.

Moder Phanzu