Numérisation en RDC : Prosper Ntetika plaide pour l’intégration de tous les secteurs de la vie

La République Démocratique du Congo realise le jour au lendemain les progrès significatifs dans le secteur de la numérisation depuis la promulgation du plan national du numérique en septembre 2019 par le chef de l’État. Force est de constater que le même domaine de la numérisation evolue à, pas de tortue dans certains domaines de la vie sociale.

Pour pallier cette insuffisance, le juriste chercheur en droit du numérique prosper Ntetika a au cours d’une interview accordée à la presse à la sortie d’une conférence sur le domaine précité plaidé pour l’intégration de la numérisation dans tous les secteurs de la vie humaine. Prosper Ntetika soutient que le domaine de la numérisation implique le concours de tous les acteurs sociaux chacun dans son domaine de prédilection il a en outre salué l’initiative prise par le régime en place d’intégrer tout un ministère basé sur le numérique dans l’actuel gouvernement.trouventui , certe l’intégration constitue le premier pas vers la convergence de cette spécificité.
Cris d’alarme des entreprises numériques.

L’occasion faisant le larron, quelques responsables des entreprises numériques présents dans la conférence n’ont pas eu la langue de bois pour exprimer leur mécontentement en ce qui concerne la fixation de nouvelles taxes par le ministère de PTNTIC. En effet, plusieurs acteurs du secteur numérique trouvent que la taxe fixée par par ce ministère va à l’encontre de la promotion du numérique congolaise. Les différents de ces entreprises demandent à l’État de leur accorder trois à cinq ans d’exonération envue de faire asseoir parfaitement la numérisation dans le chef de la population.