Lutte contre la propagation du COVID-19 Haut-Katanga: le Cadre de Concertation de la société civile salue les efforts de Félix Tshisekedi et recadre ACAJ

Le Cadre de concertation de la Société civile du Haut-Katanga a, dans un communiqué de presse rendu public, salué les efforts fournis par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi et le gouverneur du Haut Katanga, Jacques Kyabula pour leurs décisions prises concernant les mesures appropriées par rapport à la population de cette province contre la pandémie du COVID-19.

Dans ce même communiqué, cette structure recadre l’Association Congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ) par rapport à son communiniqué de presse qui date du 25 mars 2020 portant expulsion illégale de M. Willy Lumbay et son fils de 13 ans.

Selon cette société civile, le gouverneur du Haut Katanga n’a jamais expulsé illégalement ces deux citoyens congolais de son sol, plutôt, ces derniers étaient rentrés à Kinshasa selon leur demande pour une prise en chage de soins médicaux appropriés.

Par ailleurs, le cadre de concertation de la Société Civile du Haut Katanga demande à tous les acteurs de la Société Civile de la RDC de s’informer au préalable avant toute publication comme la charte leur recommande d’être objectif, de prélever la paix et l’unité, d’éviter de tomber dans le fanatisme.

Rappelons que l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) avait publié un communiqué le mercredi 25 mars dernier accusant le gouverneur Jacques Kyabula de violer la constitution de la République en expulsant illégalement les citoyens deux congolais suspectés porteurs du COVID-19.

Blaise Bonduku