Linafoot: DCMP aux enfers, Maniema union jubile

Le Daring Club Motema Pembe (DCMP) a été battu(0-1),ce mercredi 07 Octobre au stade des martyrs,par Maniema union dans le cadre de la deuxième journée de la ligue nationale de football (linafoot).

Après une première sortie compliquée face au Racing club de Kinshasa (2-2),les vert blanc de Kinshasa ont montré leur vrai visage : terne, déséquilibré, lugubre.

Maniema union a vite ouvert le score (12′) avant de gérer en toute sérénité le match en dominant dans tous les compartiments de jeu la funeste équipe de Daring Club Motema Pembe qui semble avoir pactisé avec ses vieux démons.

Poursuivi par ses multiples créanciers,la débitrice équipe de DCMP,qui doit des sommes exhorbitantes presque à tout son personnel ayant été engagé sous le règne de celui qui daignait s’appeler “autorité morale”, titre outrageusement extravagant et non statutaire, le Daring Club Motema Pembe s’est arrogé le titre de l’équipe la plus paresseuse, jusque-là,du tournoi. Un match sans rythme, sans discipline tactique véritablement dominé par les jaune noir de Kindu conduits par Marcel Ngimbi qui a illuminé cette rencontre jusqu’à conduire droit les moutons de panurge habillés en vert blanc aux enfers.

Vingt cinq tirs cadrés pour les hommes de coach Dauda contre à peine deux tirs de femme enceinte de clowns offensifs de DCMP.

Le coach Isaac Ngata a bien gratté sa tête pour en extirper une solution tactique, mais en vain. Bien au contraire, Thomas se faisait expulser comme un mineur morveux envoyant ipso facto la décevante équipe siéger dans les grottes ténébreuses.

La FIFA a interdit au DCMP de recruter de nouveaux joueurs avant que les dossiers Sangaré et Rehan Augusto ne soient résolus par le payement d’une somme colossale de près de 160 000 USD. L’ancien coach, Otis Ngoma,menace de saisir la FIFA pour contraindre le DCMP à payer ses arriérés. Beaucoup d’autres joueurs attendent l’opportunité de la saisine pour ester en justice. Des sommes énormes dues à l’impayement du personnel.Cela a valu le nom de ” FC ONATRA” à ce château des cartes.

Pendant ce temps de l’ interdiction de recrutement,Baide Tshomba,Rachidi Musinga et bien d’autres joueurs ont disparu des radars. Le DCMP savait qu’il avait des ennuis judiciaires à la FIFA et savait également l’état de sa caisse et surtout des sanctions qu’il encourait au cas où il n’arrivait pas à payer les amendes de la FIFA et les arriérés de salaire incriminés, mais il a quand même vendu certains joueurs dont les contrats étaient en cours d’exécution, notamment Vinny, Amale et Asumani.

Une autre raison pour laquelle Maniema union jubile et doit jubiler, c’est que la descente aux enfers de DCMP fait de lui, en toute légitimité
,la troisième force du championnat derrière l’ogre Mazembe et le très populaire Vita club; Lupopo,Sanga Balende étant dans un véritable bourbier.

Saint Yannick