Kongo central : des érosions menacent la route nationale n’1 à Mbanza-Ngungu

La route nationale n’1 pourrait se couper si rien n’est fait rapidement à Mbanza-ngungu où deux têtes d’érosions pourraient se croiser dans la montagne accidentogêne de Dilombele.

“Le danger est imminent. Nous sommes même choqués que malgré les 5 millions USD que les chinois reçoivent pour le péage de notre route qu’ils ne puissent pas constater que la route est en danger”, déclare le député Jacques Lungwana.

La tête d’érosion la plus dangereuse est celle située dans le quartier Loma, à gauche donc en allant vers Matadi et la situation pourrait vite dégénérer pendant les premières pluies, cela justifie l’alerte du député Nsumbu Mutu par rapport au danger et conséquences multilatérales que cela pourrait entraîner.

“Cette route n’est pas seulement un danger pour la ville de Mbanza-ngungu, mais pour tout le pays,car il n’y a pas de déviation au niveau de Mbanza-ngungu”.

Il se crée une autre tête d’érosion à l’entrée de Mbanza-ngungu,en allant vers Matadi, dans la descente de Kimoto. Tous ces sites érosifs constituent une menace pour l’économie du pays quand on connaît l’importance de la nationale n’16.

Saint Yannick