Expulsion de Willy Lumbay et son fils de Lubumbashi/ Haut-Katanga : l’exécutif provincial qualifie des fausses rumeurs

A la suite de la colère manifestée de l’ACAJ contre Kyabula, Gouverneur du Haut-Katanga quant à l’expulsion de deux citoyens congolais soupçonnés d’être atteints du Coronavirus, deux membres de l’exécutif provincial montent au créneau.

Face à la presse, Joseph Nsambi et Aerts Joseph Kayumba respectivement ministre de la santé et de la communication ont rejeté en bloc ce qu’ils qualifient des ”fausses rumeurs” sur une prétendue expulsion de deux premiers cas suspects.

Les Ministres ont relevé qu’ils ont été bel et bien pris en charge durant leur quarantaine en attendant les résultats de l’INRB, seule institution habilitée à confirmer ou infirmer les résultats d’un test rapide. Cela étant, au risque de prolonger leur séjour et d’être bloqués indéfiniment à Lubumbashi suite à l’isolement de Kinshasa (leur lieu de résidence) décidé par le Président de la République, ils ont choisi de regagner Kinshasa.

Lambert Saïdi