ECT en deuil : Jean-Chryso Mayembe n’est plus (Félix Momat)

Le parti “Éveil de la Conscience pour le Travail et le Développement” ( ECT) vient de perdre l’un de ses cadres fondateurs. Jean-Chryso Mayembe Munyampara est décédé ce mercredi 29 juillet.

Une mort brusque ressentie comme un gros choc, une grosse perte, d’autant que l’illustre disparu, doyen du Collège des Fondateurs, aura été de tous les combats depuis la création en 2011 jusqu’à son décès. Dans son communiqué, le Bureau Politique National de l’ECT exprime sa “profonde douleur” pour cette mort inopinée.
Le communiqué rend hommage à un homme “qui a tout donné pour l’émergence du parti depuis sa création en 2011”.

Sur son compte twitter, le professeur Félix Momat, qui a fait l’annonce au nom du parti, a salué aussi la mémoire du disparu.
Le Vice-ministre du Budget a exprimé sa douleur en ces termes : “Fondateur et défenseur acharné de
@RdcEct, le destin vient de t’arracher à l’affection de tous les membres de ton parti “ECT”.
Doyen MAYEMBE, je t’exprime ce jour toute ma reconnaissance. Condoléances attristées à ta famille biologique et politique.
Paix éternelle à ton âme”.
Aucun programme des obsèques n’est encore connu.

Impactinfo