Désignation des membres de la Ceni : l’abbé Donatien N’shole nie avoir chassé les chefs des confessions religieuses du centre interdiocésain

Invité du magazine “Face à Face” sur Top Congo FM le dimanche 08 août, l’abbé Donatien N’shole, Secrétaire général de la conférence épiscopale nationale du Congo, a balayé d’un revers de la main, toutes les accusations portées contre lui par l’évêque Dodo Kamba. Accusations selon lesquelles il avait chassé de la salle du centre interdiocésain les 6 autres chefs des confessions religieuses après que ces derniers n’ont pas réussi à trouver un compromis autour d’un candidat futur président de la Ceni.

En premier lieu, le secrétaire général de la Cenco a fait savoir qu’il n’a même pas touché à l’interrupteur et n’a donné l’ordre à aucun technicien, puisqu’il n’y avait aucun technicien

dans cette salle. Il affirme plutôt avoir dit à ces chefs des confessions religieuses qui voulaient poursuivre la réunion dans ladite salle que le président de séance, Monseigneur Marcel Utembi, venait de suspendre les travaux en cours et que dans peu de temps, il serait obligé d’éteindre la lumière et fermer les portes.

Rappelons-le tout de même :

lors de sa récente sortie médiatique, le président de l’Eglise de Réveil au Congo, l’évêque Dodo Kamba a laissé entendre que les 6 confessions religieuses avaient été chassées de la salle au centre interdiocésain par l’abbé Donatien N’shole pendant qu’ils voulaient établir les PV.

Weaver W.