Crise institutionnelle en RDC : le MDCV appelle le Président de la République à user de la sagesse pour protéger le pays

Le secrétaire du Mouvement d’élites pour le vrai changement (MDCV) en charge des questions politiques, administratives et juridiques,Chanty Shako Oky,a, dans une interview nous accordée,ce jeudi 22 Octobre au siège de son parti politique à Kinshasa, appelé le Président de la République, Félix Tshisekedi,d’user de toute sa sagesse pour éviter au pays une crise politique de trop qui viendrait se greffer aux multiples crises qui déciment le pays.

“Je crois que le Président avait énervé certaines dispositions de la constitution lors de nomination dans la magistrature. Qu’à cela ne tienne, il ne revient pas aux Présidents du sénat et de l’assemblée nationale de se substituer aux juridictions établies pour statuer sur la légalité ou la constitutionnalité de ces ordonnances. C’est une entorse grave de leur part au même titre que la décision qu’ils ont prise illégalement de boycotter ou de faire boycotter la cérémonie à tous les parlementaires alors que ni le bureaux,ni lz conférence de Présidents, personne n’a le droit de prendre pareille décision en dehors de la plénière”, nous dit-il.

Pour cet expert en conflits politiques,on doit tirer les responsabilités des uns et des autres dans ce qui est arrivé,se dépasser en mettant le Congo au centre de tout questionnement et avancer.

“Le vin est tiré, il faut le boire, dit-on. Les juges constitutionnels,les trois ont prêté leur serment et le Président a daigné recevoir ces serments. Nous devons clore ce débat et avancer. Je pense que la proposition de Mr Martin Fayulu Madidi est salvatrice. Cette coalition est teintée d’une hypocrisie dangereuse. Toute la classe politique doit se mettre autour d’une table pour redéfinir là où nous sommes appelés à amener le pays pour le salut collectif.”

Et de poursuivre au sujet de la prochaine adresse du Président de la République à la,ce vendredi 23 Octobre

“Le Président de la République incarne la nation. Il est au dessus de la mêlée. Nous l’exhortons d’user de toute sa sagesse pour ne pas jeter d’huile sur le feu afin de protéger de pays de tous les plans machiavéliques conçus ça et là contre notre beau et cher Congo. Nous savons tous que Félix Tshisekedi est très modéré et un homme calme qui a toujours dit privilégier la paix et nous pensons que nous assisterons à un discours de réconciliation appelant à un dialogue franc entre nous tous”, conseille-t-il.

A noter que la tension est palpable dans les états-majors politiques au sujet de la direction que pourrait prendre le pays en cas rupture de la coalition

S-Y