“Violation intentionnelle de la constitution”: la jeunesse kabiliste met Fatshi en garde

La jeunesse kabiliste a, au cours d’une déclaration faite ce jeudi 22 Octobre l’espace Maisha parc à Kinshasa, condamné la violation intentionnelle de la constitution par l’institution Président de la République.

Cette déclaration intervient un jour après la prestation controversée de serment des juges de la cour constitutionnelle ayant cristallisé la tension entre les membres de la coalition politique au pouvoir.

“La jeunesse Kabiliste condamne fermement la violation intentionnelle et intempestive de la constitution par l’institution Président de la République”.

Ce mouvement des jeunes kabilistes appelle à une mobilisation tous azimuts et demande à tous ses jeunes et militants de rester désormais éveillés sur l’ensemble du territoire pour défendre la constitution contre vents et marées jusqu’au sacrifice suprême.

Cette structure a mis au point une structure dénommée “Ne viole pas ma constitution, je la défendrai jusqu’au sacrifice suprême”.

S-Y