Arrestation de Ngoy Mulunda pour incitation à la haine : le mouvement citoyen Compte à rebours se dit pour et sollicite l’interpellation de Zacharie Bababaswe pour des faits similaires

Le mouvement citoyen Compte à rebours a, par le biais de son chargé de mobilisation, le Dr. Christian Muhong, condamné ce jeudi 21 janvier 2021 depuis Kinshasa les propos xénophobes tenus par le pasteur Ngoy Mulunda. Les qualifiant ainsi de gravissimes et punissables de manière à dissuader, a-t-il déclaré, tous ces panégyristes prêts à tout dire et à tout faire pour s’attirer les faveurs de leurs leaders politiques.

Comme pour le Pasteur Ngoy Mulunda, le mouvement Compte à rebours sollicite également l’interpellation, par la justice, de Zacharie Bababaswe qui, quelques jours avant les allégations du pasteur Ngoy Mulunda, avait réalisé une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux dans laquelle il tenait des propos tout aussi séparatistes.

Les deux étant liés, a-t-il soutenu, l’interpellation de Zacharie Bababaswe éviterait une justice à deux vitesses laquelle représente un danger pour la concorde d’une nation autant que la xénophobie.

Ancien président de la Ceni, le pasteur Ngoy Mulunda est aux arrêts depuis le 19 janvier dernier à la prison de Kasapa où il a comparu ce mercredi 20 janvier.

Manassé Dibwa