2ème Session du dialogue RDC-UE : JB Mayo lance, au nom du gouvernement, l’appel pour plus d’appuis budgétaires

Le Vice-Premier ministre Budget Jean-Baudouin Mayo a ouvert, au nom du Premier Ministre Sylvestre Ilunga, la deuxième session du Dialogue Politique entre la République Démocratique du Congo et l’Union Européenne, dans la salle des Banquets de l’Hôtel du Gouvernement, ce lundi 5 octobre 2020.

Ces assises visent à faire l’évaluation de 11 ans de partenariat entre la RDC et l’Union Européenne. Les deux parties ont mesuré le chemin parcouru.

Les travaux, ouverts ce lundi, s’inscrivent dans le cadre de l’application de l’article 8 de l’Accord de Partenariat ACP – UE signé à Cotonou,  au Bénin, en 2000 et qui arrive à terme à la fin de cette année.

Le Représentant du Premier Ministre, le vice-premier ministre du Budget JB Mayo a, au nom du président de la République,   Félix Antoine Tshisekedi et du chef du Gouvernement Sylvestre Ilunga,  remercié tous les partenaires au développement de l’espace UE pour leur engagement constant aux côtés de la RDC en vue  de la transformation structurelle de l’économie congolaise.

Le Vice-premier ministre Mayo Mambeke a noté en que le gouvernement congolais, en termes de réalisations, a apprécié jusque-là l’appui multiforme de l’UE dans divers domaines. Cependant, il a suggéré que l’Union Européenne soutienne “la démarche de la RDC, traduite au travers ses deux documents stratégiques de référence entre autres par des appuis budgétaires conséquents”.

De son côté, le chef de la délégation des  ambassadeurs de l’UE en RDC, Jean Marc Chataigner a estimé que ce dialogue sans tabou, ni réserve va nourrir une approche partagée sur l’atteinte des objectifs de la RDC et de l’UE.


C’est au premier trimestre de 2021 que les deux parties pourront signé un nouvel accord .

Impactinfos.net