Tshopo: ” les députés provinciaux animés de mauvaise foi ont reçu un K.O debout” (André Kasambi)

Il demeure jusqu’à présent sur son fauteuil ! Wale Lufungula, Gouverneur de la province de la Tshopo, ciblé depuis le début de cette semaine par un groupe de députés provinciaux voulant le déchoir au cours du vote à leur siège tenu le vendredi 26 juin dernier, l’initiative a accouché d’une souris. Révélant, d’après lui, toutes les confusions commises par le Président de l’Assemblée provinciale, André Kasambi, analyste politique, qualifie cette motion de honte.

Ce jeune Président et Initiateur d’une Fondation portant son nom, André Kasambi, étale toutes les quatre déclarations contradictoires du Président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo, censée maîtriser les lois. “Primo, le gouvernement Wale est démissionnaire. Secundo, on va aller au deuxième tour. Tertio, le gouvernement reste en place en évoquant quelques dispositions de lois. Quartio, le gouvernement tombe,” a-t-il déclaré.

“Cela ne s’est guère arrêté à ce niveau”, explique-t-il. L’initiateur de ladite motion a perdu toutes les valeurs morales au point de se rabaisser à un boxeur livrant un spectacle honteux au public. C’est ce qui renforce de plus en plus la conviction de ce leader de la jeunesse Tshopolais afin de dire que ces députés animés de mauvaise foi ont reçu un K.O debout.

Ainsi l’homme a encouragé le Gouverneur de sa province à poursuivre son bonhomme de chemin tout en recadrant ses tirs. ” Nous donnons la chance au Gouverneur de continuer son programme afin de rectifier ce qui est à rectifier et de corriger ce qui est à corriger. Car, le peuple doit comprendre que certains députés ne travaillent pas au bénéfice de leurs électeurs”; a-t-il conclu.

Lambert Saidi

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 16 =