[Sud-Kivu] Sange : le militaire qui a tué 12 personnes était ivre

Ph. De tiers

Un militaire à l’état d’ivresse a ouvert le feu sur les populations civiles, le jeudi 30 Juillet dernier à Sange dans le Sud-Kivu.

Selon le chef de la cité de Sange, dans le territoire d’Uvira, le bilan général est de 12 personnes tuées et 9 autres blessées gravement.

Le tueur a été arrêté. Un militaire des Fardc, très présent dans les débits de boissons alcooliques. C’est un alcoolique invétéré, apprend-on des sources militaires proches.

En attendant l’issue des enquêtes qui doivent déterminer la vraie identité du tueur, les mobiles de cet acte ignoble et les circonstances dans lesquelles cette scène obscène s’est déroulée, le Président de la République, Félix Tshisekedi, se dit attristé profondément et appelle les services compétents à s’engager pour faire aboutir l’enquête le plus tôt possible afin que l’auteur réponde de ses actes.

A noter que la cité de Sange a connu ce vendredi des échauffourées entre les services de l’ordre et les populations civiles qui ont fini par saccager quelques sites de la Monusco.

Saint Yannick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =