RDC :”tout débat ayant trait aux réformes électorales doit se dérouler dans le cadre institutionnel”(déclaration du FCC)

La conférence des présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) s’est réunie, ce vendredi 31 juillet à Kinshasa, pour évaluer l’actualité politique.

Dans un communiqué publié ce vendredi 31 juillet, le FCC estime que tout débat ayant trait aux réformes électorales doit se dérouler dans le cadre institutionnel conformément à la constitution et aux lois de la République.

“Le FCC n’entend pas soutenir les initiatives qui pourraient avoir pour conséquence de retarder l’organisation des élections prévues en 2023”, lit-on dans ce communiqué.

La plateforme de Joseph Kabila ne soutient donc pas l’initiative de 13 personnalités politiques qui envisagent un forum national dans lequel il faudra régler les questions électorales notamment les réformes à opérer, lesquelles, selon le FCC, pourraient aller au-delà de 2023, année où doivent se tenir les élections présidentielle et législatives.

A noter que l’enterinement de Ronsard Malonda par l’assemblée nationale, au-delà des polémiques et marches politiques engendrées, est devenu une question existentielle pour la République Démocratique du Congo qui peine à déblayer le chemin pour des élections apaisées en 2023.

Saint Yannick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =