Politique : les députés catholiques invitent l’Église à être au milieu du village (Rencontre avec le cardinal Ambongo

Ph. Dr tiers

Les députés nationaux catholiques se sont rencontrés, hier jeudi au Centre Lindonge, avec le cardinal Fridolin Ambongo pour la recherche de la paix durable et le raffermissant des relations entre le père de l’église catholique congolaise et ses ouailles politiques.

Il était question de passer en revue l’actualité de l’heure, à savoir : les trois projets de lois sur le pouvoir judiciaire initiées par Aubin Minaku et Sakata, l’élection à la Ceni et les positions extrémistes de l’église contre un camp (le FCC : ndlr).

Après plusieurs heures de travail, les deux parties ont convenu de créer un cadre de concertation en vue de favoriser les échanges entre le père et ses fidèles qui sont en politique.

Le cardinal a exhorté les élus du peuple à écouter l’Église et à cesser plutôt de l’affronter ou de la défier. Il a également demandé aux députés catholiques de privilégier la paix sociale pour toute initiative ou proposition de loi en passant tout au peigne fin dans une sagesse guidée par le Christ. L’église s’est également dite ouverte à la réconciliation des vues avec l’assemblée nationale pour la désignation des animateurs de la CENI.

Les députés, à leur tour, ont appelé l’Église à être au milieu du village en jouant le rôle d’ encadreur spirituel et moral de tous.

Il sied de rappeler que l’église catholique n’est pas favorable aux résolutions des confessions religieuses désignant Ronsard Malonda comme Président de la CENI, résolutions qui ont été du reste entérinées hier par l’Assemblée nationale.

Saint Yannick

Saint Yannick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 6 =