Politique : Kitenge Yezu dézingue Kikaya Bin Karubi

Kitenge Yezu. Ph. Dr tiers

Commentant le discours du Chef de l’Etat à l’occasion de la célébration de l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, l’ancien ambassadeur et conseiller diplomatique de l’ancien Chef de l’État, Joseph Kabila, a critiqué l’équipe rédactionnelle, défaillante selon lui, de Félix Tshisekedi. Kikaya Bin Karubi a qualifié le message du Chef de l’État d’un ” discours cha cha pour les 60 ans d’indépendance”, avant de poursuivre d’une manière acerbe : ” Président enfermé dans la contradiction”. Pour lui, le discours du Chef aurait été réconciliant et rassembleur en lieu et place d’une projection d’un ” militant combatif et belliqueux” qui a marqué “un gâchis pour une date historique”. Un commentaire qui n’a pas plu à Kitenge Yezu, Haut représentant du Président de la République.

Ce discours très critique vis-à-vis du Chef de l’État de la part d’un lieutenant de Joseph Kabila dans un contexte politique assez trouble ne devrait passer inaperçu du côté de l’entourage du Chef de l’État. C’est son Haut Représentant, Kitenge Yezu, qui a pris ce dernier temps les soins de répondre à tous les détracteurs de Félix Tshisekedi par une poésie loin d’être assise sur la théorie de ” l’art pour l’art.”

Pour cet expérimenté de la politique congolaise,”le Président est obligé d’écrire l’histoire de demain avec les lambeaux du passé, de votre passé”.
Il s’agit donc de rappeler le passé, qu’il va qualifier à la suite, à Kikaya.
“Pays occupé, pillé, volé, maltraité, violé”. Un bilan lourd qu’il attribue à la famille politique de Kabila, à laquelle appartient par ailleurs l’ancien conseiller diplomatique Kikaya Bin Karubi. Pour celui qu’on présente comme la personne qui bourdonne efficacement dans l’oreille du Chef, le pays se redresse tête haute et se réjouit fièrement dans le concert des nations.

Selon Kitenge Yezu, Kikaya transpire la haine à grosse gouttes. Il finit sa “poésie- réplique” en le traitant de Picasso de l’irrationnel qui s’émeut dans l’art du sable.

Saint Yannick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 18 =