Lutte contre la corruption : Ghislain Kikangala promet de traquer efficacement les corrompus

Le coordonnateur de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), Me Ghislain Kikangala, a promis, hier jeudi 30 juillet lors de la cérémonie de remise et reprise, de traquer toutes les personnes qui se livrent à la corruption.

Nommé depuis le 19 juillet dernier, le coordonnateur de l’APLC et toute son équipe sont entrés en fonction officiellement le 30 Juillet dernier. La remise et reprise a eu lieu au palais de la nation entre Me Ghislain Kikangala et le professeur Luzolo Bambi qui s’est, en outre, réjoui du travail accompli et surtout du rapport déposé au cabinet du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, par rapport aux dossiers qu’il a traités pendant son règne.

Me Kikangala a demandé à toutes les personnes citées dans les affaires de corruption de faire acte de contrition en se dénonçant elles-mêmes.

A noter que selon le rapport de Transparency international sur l’indice de perception de la corruption, la RDC est toujours parmi les 20 pays les plus corrompus avec un score de 21% en 2018 et 18% en 2019.

Le Président Félix Tshisekedi qui semble déterminé à éradiquer ce fléau devra donc compter, au-delà des instances judiciaires classiques, de l’agence qu’il a créée lui-même au sein de son cabinet et qui serait déjà en pourparlers avancés avec la FBI et les procureurs américains, selon l’ambassadeur américain en RDC,Mike Hammer, pour traquer les congolais corrompus à l’échelle internationale.

Saint Yannick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =