Fausse rumeur sur l’arrestation du bourgmestre de la commune de Barumbu. Guillaume Ilunga confirme sa liberté

Guillaume Ilunga, bourgmestre de la commune de Barumbu, a démenti son arrestation par la police selon l’information divulguée, le soir du vendredi 26 juin, par la presse en ligne dont impactinfos.net.

Le patron de la commune de Barumbu a expliqué à nos confrères de actualité.cd  qu’il a été menacé par un officier qui se dit garde du corps du Chef de l’État. Il signale, en outre,  que ce dernier a intoxiqué les conducteurs de mototaxis en leurs racontant que, Guillaume Ilunga, combattait le pouvoir du Chef de l’Etat au moment où le numéro un de Barumbu était en train de sensibiliser les jeunes de sa commune pour le salongo de ce samedi.

“C’est comme ça qu’Eliezer ( député national élu de Kinshasa ) est venu avec les gens de la maison civile du Chef de l’Etat, ils l’ont pris et sont partis avec lui et je suis resté à la maison. C’est ma maison qui est encore menacée mais moi je ne suis pas aux arrêts, je suis calme”, a-t-il déclaré.

Guillaume Ilunga dément les allégations de distribution des machettes aux jeunes pour troubler l’ordre public.

Michel Nsimba Kadi

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 8 =