COVID-19 : l’Afrique pourrait avoir passé son pic épidémique (OMS)

L’Afrique pourrait avoir passé le pic de la pandémie de nouveau coronavirus, a indiqué l’organisation mondiale de la santé (OMS), tout en mettant en garde contre un relâchement qui faciliterait une seconde vague de contamination dans le continent.

L’OMS précise toutefois qu’un’ relâchement pourrait amener une seconde vague sur le continent. Et tous les pays ne sont pas concernés par la baisse du nombre de cas.

“Nous semblons avoir atteint un pic et désormais le nombre de nouveau cas et en baisse”, a souligné la directrice régionale Afrique de l’OMS, Matshidiso MOETI.

Alain sika