CENI : Félix Tshisekedi recadre Mabunda

Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, dit avoir été informé de la désignation de Ronsard Malonda comme Président de la CENI par les confessions religieuses et l’entérinement qui s’en était suivi par l’Assemblée nationale. Selon le compte rendu du conseil des ministres d’hier, le Président invite la plateforme “confessions religieuses” de prendre en considération les revendications des uns et des autres dans un esprit de consensus et d’apaisement.

Pour le Président de la République, les questions existentielles qui, du reste, risquent de créer une instabilité doivent être abordées avec beaucoup de mesure et de patriotisme par toutes les parties y associées.

Il exhorte, en outre, la plateforme ” confessions religieuses” de travailler en synergie avec toutes les parties prenantes en vue de prendre des décisions consensuelles qui puissent aussi crédibiliser le processus électoral.

Le Président a martelé, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions, qu’il veillerait personnellement à ce que la procédure de cette désignation et le processus électoral soient crédibles de bout en bout.

Cet engagement ferme du Chef de l’État semble heurter les positions stratégiques du Front Commun pour le Congo qui a vite entériné les résolutions de confessions religieuses qui sont du reste contestées par l’église catholique, l’église du Christ au Congo et récemment l’église Kimbanguiste, qui a fini par changer son Représentant, le Révérend Pasteur Madudu en lieu et place de Monsieur Elebe.

Ce retour à la case de départ pour les confessions religieuses pourrait de nouveau envenimer les relations, déjà tendues, entre les deux partenaires au pouvoir, à savoir : le FCC et le CACH.

Saint Yannick

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 23 =